Léo de Lyon a choisi l’action !

Aujourd’hui c’est avec un gars qui s’appelle Léo que l’on s’est entretenu. On le surnomme aussi Gaston (en reférence à Gaston Lagaff) parfois parce que Léo, il est un peu tête en l’air et maladroit.

Mais Léo n’en reste pas pour le moins un garçon très sympathique. Et on s’est dit qu’on allait l’interroger aujourd’hui car Léo est comédien.

Bonjour Léo et bienvenidos en mi casa ! Peux tu nous en dire plus sur toi ?

Holá y gracias ! (dsl de détruire la langue). En effet, je suis comédien, mais attention pour ceux qui nous lisent. Souvent quand on dit que nous sommes comédien, les gens voient les payettes, Holywood et le cinéma. Pour ma part je tiens à vous dire tout de suite que je n’ai jamais été sur un écran de cinéma et concernant les payettes ou Holywood, c’est le même combat.

Mais alors qu’est ce que tu fais toi ? Des courts métrages ? Des publicités ? Du théâtre ?

En effet, j’aimerai beaucoup faire des publicités car cela pourrait être une porte d’ouverture sur des films ou des séries. Concernant les courts métrages, j’en au fait quelques un mais le problème est toujours le même on doit être bénévole car les budgets sont inexistants et au final cela nous offre que peu de visibilité. Aujourd’hui les courts métrages que je fais encore sont ceux pour des clips musicaux car c’est dommage mais ce sont les seuls qui seront vus.

Le théâtre en revanche est non seulement mon gagne pain mais aussi ma raison et ma passion.

Tu sembles le dire avec beaucoup d’émotions, peux tu nous en dire plus sur ce point ? 

Pour moi le théâtre est de l’émotion. Cela est bien sûr sur les planches ou on est en “direct du direct” et où l’on peut ressentir les impressions du publique. C’est un moment de partage incroyable que l’on a pas forcément quand on s’adresse à une caméra.

De plus, notre “troupe” devient un peu notre famille, on passe beaucoup de temps avec eux et les liens sont très forts ! Ce sont des matins mal réveillés ou chacun est un peu de mauvais poils mais ce sont aussi parfois des soirées agités et fortes en émotion comme celle avec le jeu action ou vérité (ou un autre) et les langues se délient.

Ta formation ? 

J’ai fait le cours Florent à Paris